Salives en mode rando.

Après une bonne nuit dans le gite confortable, le réveil n’est pas trop difficile. L’envie de rouler est toujours là, mais les gestes sont plus mesurés et les plus grands mouvement arrachent des grimaces aux plus anciens.
Heureusement que les « vieux » roulent en 250 4T pour préserver leurs organismes…

Pour l’échauffement direction le terrain, ça roule tranquille mais la transpiration arrive quand même après quelques passages. Nous profitons d’avoir le site pour nous seuls et repassons par les principaux obstacles pour réviser de la veille. L’Unimog et le saut de rivière ne sont pas au programme et sont d’ailleurs fermés.

Après un tour plus rapide entre les arbres, place au mode rando. En puisant dans mes souvenirs des derniers stages on rejoint le single souhaité direction « les sources ». Une belle trace entre les arbres avec peu de dénivelé mais jamais monotone. Le terrain sec donne un grip du tonnerre et tout le monde passe partout.

Cela sue un peu sur les roches et le passage en bordure de rivière apporte une fraicheur appréciable. On roule en mode liaison sans se presser pour rejoindre quelques spots plus techniques et jouer dans les grimpettes. La fatigue est présente et ceux qui n’ont pas la possibilité de rouler régulièrement marquent le pas et jouent la prudence.

Nico arrive à casser un cale pied et il y a du plastique qui souffre. L’heure tourne et l’apéro est proche, Valentin bien en forme nous incite à nous « finir dans de la merde ».
On improvise donc des traces qui sont un peu au dessus de notre niveau pendant que les autres papotent et nous donnent des conseils certes judicieux mais inapplicables 😉
Et enfin c’est dans de la roche truffée de fougères, ronces et autres branches que je laisse mes dernières forces avant de rejoindre le groupe qui est resté sur le chemin…

Après un bon apéro et un ultime repas l’heure est aux compte. L’organisation de Nico a fait merveille et c’est bouclé facilement.

Le rangement est rapide, tout le monde à sa dose de moto et il faut composer avec le trajet et le réveil matinal de lundi.

Nous quittons Loisirs Off-Road, son gite, ses hôtes et son site avec la ferme intention d’y revenir. Pour moins cher qu’un kit déco on a eu une sacrée dose de moto avec des conseils avisés et applicables.

Prochaine étape, revenir avec de la boue pour progresser dans ce domaine si sensible.

Environ 10 minutes de vidéo pour partager un peu nos souvenirs.

Un grand merci principalement à Nico (Blablacx) pour l’organisation. Et bien sur à tous ceux qui ont partagé de week-end : Damien (Meux) pour la tireuse arrivée à température, à Patrick pour les vins variés, Valentin pour la tarte aux pommes du vendredi soir, Nico (Nicosxrider) pour le désinfectant intestinal à la pomme, Ludo, Georges et Mathieu les Vosgiens pour leur bonne humeur et leurs participations diverses.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *