C’est dur la vie de « sportif »

Si vous avez suivi les pérégrination de mon genou, vous savez qu’il a bien perturbé mes activités. Plus de sport depuis le 4 février. 

Heureusement pour limiter la casse et assurer le long terme, j’ai été bien bichonné par une équipe médicale au top autant coté kiné que chirurgie.
Je me retrouve donc avec une bonne fonte musculaire (et une « légère » prise de poids…) et un gros manque de condition.

En respectant du mieux possible l’agenda médical j’ai commencé une légère reprise sportive début juin, mais qui interdit toujours les trucs un peu amusants (pas de badminton, d’enduro, …).

Petit bilan positif : 

  • pas de douleurs au pédalage
  • petite reprise du badminton (il ne faut pas le dire au médecin, j’étais censé attendre le 22 aout)
  • j’ai remonté les pédales automatiques
  • les descentes sont toujours aussi amusantes

Les points négatifs : 

  • impossible de courir sans douleurs (chouette j’ai une nouvelle excuse car je déteste courir)
  • grosse perte de puissance sur le vtt
  • impossible de pédaler en danseuse ou en force
  • les montées sont plus longues que dans mes souvenirs
  • le bilan chiffré des premières sorties VTT : sur un tour de référence de 16 km je perds plus de 40 minutes…

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.