Quel programme pour 2019 ?

L’ambiance générale et la météo ne sont pas des plus favorables pour les longues sorties dans les bois, mais l’envie de rouler reste présente et pousse à consulter les agendas, calendriers et autres sources d’informations pour établir un programme le plus chargé possible pour 2019.

Bien sur les réalités qu’elles soient organisationnelles, humaines ou financières vont limiter les ambitions, mais ce n’est pas une raison pour arrêter de rêver et se laisser sombrer dans l’inaction.

Les grandes lignes

De la moto bien entendu, sur le bitume et en dehors pour continuer de profiter de bons moments avec les potes et garder ce petit grain de folie qui pousse à s’inscrire sur des courses sans préparation et avec une structure light « à l’ancienne« .

Continuer à sortir les vélos ! En plus des sorties classiques je reprend du plaisir et de l’assurance dans le D-, au point que la participation à une « petite » course d’enduro vtt me tente de plus en plus…

Voyager bien entendu. Pas forcément en moto mais le passage en Islande fin 2018 m’a rappelé à quel point partir à 2 est une expérience pleine de sens et de vie.

En détail coté moto

Rien de fixé. La prise de licence FFM en 2019 n’est de loin pas assurée, entre les courses trop rares et le manque de plaisir à rouler sur terrains de cross, la « rentabilité » est de moins en moins évidente.

Les courses d’enduro moto dans le Grand Est

  • 23 et 24 mars : FR Faulx – Val de Lorraine Classic (54)
  • 31 mars : Enduro des Monts de Vologne (88)
  • 28 avril : Arden moto passion – Enduro (08)
  • 05 mai : Enduro sprint La Bresse (88)
  • 12 mai : Enduro Epernay (51)
  • 26 mai : Enduro du Plateau de Rocroi (08)
  • 23 juin : Enduro de Chaumont (52)
  • 21 juillet : Enduro de Sancey (25)
  • 8 septembre : Enduro de Mazel (55)

A noter plus spécifiquement l’enduro des Monts de Vologne qui est une course incontournable de la région et le retour du team EFC pour l’organisation du légendaire enduro de Sancey. Et pourquoi pas de bonnes surprises du coté de Vagney et Gonsans…

Pas de date mais déjà dans la tête : retourner à Salives pour jouer dans la boue et bouger pour se faire un coup de moto dépaysant avec les potes.

Coté vélo

Aucun programme pour le moment. Continuer à rouler pour prendre de la condition, se faire plaisir et varier les plaisirs.

De la promenade all-mountain, un peu de bike park, chercher des traces et pourquoi pas limer de la spéciale.

Si vous avez lu jusqu’au bout vous pouvez constater que le programme est encore très vague. J’attends avec impatience les dates des diverses organisations vélo et moto pour caler tout ça dans le calendrier familial.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.