Le confinement est en place, mais je dois malgré tout faire régulièrement des trajets pour le boulot. Le coté positif c’est que cela ajouter quelques km au compteur tout en me permettant de prendre l’air.

Lire la suite

Le confinement nouveau n’a pas de gout de fruit mais plutôt une solide amertume. Les restrictions de déplacement ont eu la peau de notre projet GTJ sous la forme d’une annulation d’hébergement.

Après de longues recherches d’alternatives fiables et crédible, nous avons jeté l’éponge jeudi soir en reportant le trip à une date encore inconnue.

Néanmoins, la météo et le couperet de la limite des 10 km à venir a déclenché des bons tours de vélo.

Lire la suite

La fiabilité des prévisions s’améliore à l’approche du départ, si effectivement comme prévu les températures seront plus basses qu’en ce moment, nous devrions passer entre les goutes et ne pas subir d’orages.

Rappel du trajet gravel :

  • J1 (vendredi) : Mandeure -> Blamont
  • J2 (samedi) : Blamont -> Fessevillers
  • J3 (dimanche) : Fesseviller -> Villers-le-Lac -> Fournet-Blancheroche
  • J4 (lundi) : Fournet-Blancheroche -> Mandeure

Rappel du trajet pédestre

  • J1 (vendredi) : Mandeure -> Blamont
  • J2 (samedi) : Blamont -> Fessevillers
  • J3 (dimanche) : Fesseviller -> Fournet-Blancheroche
  • J4 (lundi) : Fournet-Blancheroche -> Villers-le-Lac

Le trip Jura approche maintenant à grands pas, la météo est l’objet de beaucoup d’attentions, mais il ne faut pas oublier de se préparer.

Coté chargement le choix est fait :

  • à l’avant ma désormais habituelle sacoche By Marion et Quentin qui offre environ 3 L de chargement
  • dans le cadre une Topeak Midloader en taille 4.5 L
  • sur le cadre une Topeak TopLoader de 0.75 L
  • à l’arrière, toujours Topeak avec une Backloader de 15 L
  • deux gourdes sur le cadre pour 1.5 L d’eau (j’envisage d’ajouter un porte gourde sous le cadre pour y placer ma grande gourde)
Lire la suite

Le jour J approche et la météo des derniers jours laisse rêveur.

Mais à plus long terme, quelle est la perspective ?

La situation actuelle n’est pas idéale pour se projeter, mais l’envie de bouger est toujours aussi présente. C’est en regardant un album photo de nos vacances dans le Jura que le déclic est venu, en quelques minutes la décision était prise, nous allons passer un week-end de 4 jours sur les traces de la GTJ. En fait je devrais plutôt évoquer LES GTJ, car même si nous allons faire cela à deux ce sera en mode hybride avec de la rando pédestre pour madame pendant que je vais me retrouver au guidon de mon Graxx.

Nous allons faire étapes communes pour les 3 nuits en itinérance, sans le mode bivouac car en cette saison nous avons envie d’assurer le confort.

Pour ma part le programme sera varié avec 4 étapes assez différentes.

  • Jour 1 : Mandeure -> Blamont, en passant par Valentigney et Pont-de-Roide. 48 km / 1200 D+ pour un début en douceur et prendre le temps de l’acheminement.
  • Jour 2 : Blamont -> Fessevillers, avec de belles options en longeant le Doubs sur ses deux rives. 66 km / 1700 D+ une journée déjà plus chargée.
  • Jour 3 : Fessevillers -> Fournet-Blancheroche en poussant le long du Doubs jusqu’à Villers-le-Lac. 82 km / 2000 D+ la journée la plus dure qui comporte suffisamment de paysages magnifiques pour compenser les efforts.
  • Jour 4 : Fournet-Blancheroche -> Mandeure pour un retour vers la voiture avec une trace majoritairement roulante et peu accidentée de 72 km / 500 D+.

L’idée est donc de faire en 3 jours une descente que Caroline va faire à pied sur 4 jours, puis de retourner chercher la voiture au point de départ pour rentrer à la maison le lundi soir et reprendre le boulot le mardi (je ne garanti pas que je vais aller au boulot en vélo ce jour là).

Dans les grandes lignes cela sera et de loin mon plus gros trip vélo avec plus de 260 km.

Le GRAXX est arrivé monté par Origine avec des pneus Continental Trail Speed en 35mm. Très polyvalents, bien roulants et finalement adaptés à quasiment toutes les situations rencontrées.

Néanmoins dans quelques circonstances je me suis mis à désirer plus de grip et un peu plus de confort pour supporter mes trajectoires aléatoires et accessoirement un peu de charge pour des sorties en itinérance. L’envie de nouveaux pneus s’est donc imposée et après de long errements à la recherche de conseils et recommandations je pense avoir trouver la réponse à mes multiples critères.

J’ai donc monté des Hutchinson Touareg en 700×40.

Lire la suite

Mars est bien entamé et tient toutes ses promesses à matière de giboulées et de météo capricieuse, le printemps est arrivé mais le froid reste mordant et il n’est pas rare de trouver de la neige lors des sorties qui grimpent un peu.

Sans entrer dans le détail, nous sommes passés en quelques jours de tours de VTT printanier à du gravel franchement frisquet, de la terre bien adhérente à la boue collante, du soleil à la neige glaciale avec ses plaques de verglas.

Lire la suite

Entre deux réunions, un petit bilan du week-end qui fut bien gravel.

Ce vendredi après-midi c’était repos. Je suis donc parti de la maison face au vent en longeant les collines pour un tour majoritairement roulant. Je joue à jongler entre les routes et les chemins de vigne jusqu’à Epfig, puis du long chemin face au vent qui me sèche bien les cuisses pour arriver à Stotzheim où je flâne un peu avant de continuer sur la piste cyclable (toujours exposée du vent) vers Benfeld. Je vois au loin l’Abbatiale d’Ebersmunter et j’en fais un objectif.

Lire la suite

Qui dit nouveau vélo dit forcément nouveaux pneus. Convaincu des bienfaits du tubeless et souhaitant des pneus européens*, c’est donc vers Continental et ses TERRA SPEED en 700×35 que je me suis orienté.

D’après les différentes sources d’information, ces pneus sont annoncés comme bien équilibrés entre usage route et gravel pas trop engagé.

Ils sont montés sur mon GRAXX avec des roues Fulcrum Rapid Red 300, j’ai utilisé du liquide préventif Muc-Off et les valves tubeless fournies avec les roues.

Lire la suite