Courses

Enduro de Giromagny – ça pique

Après l’été il est bon de reprendre de bonnes habitudes en tapant dans le physique avec une petite course. Les années précédentes j’avais un moteur, mais maintenant j’ai décidé de compter sur les muscles.

L’enduro de Giromagny c’est au final 5 superbes spéciales avec des passages parfois bien tendus et une terre qui joue à cache cache avec des pierres et quelques racines. Des liaisons longues, particulièrement la remontée vers la SP4 et SP5 où je n’ai pu que marcher. Un ravitaillement avec des gaufres et une bonne bande de potes.

Petites péripéties mécaniques avec Toff qui casse un morceau de shifter dans la SP1, Kévin qui fait de même avec sa chaine toujours dans la SP1, il fera d’ailleurs la SP2 sans chaine en courant dans les relances…

Dans la SP3 je passe par l’avant dans un pierrier et non content de taper casque, coude et épaule j’arrache mon levier de frein arrière et tord l’avant… Heureusement je limite la casse en continuant de rouler grâce à un bricolage maison qui me laisse un peu (mais bien trop peu…) de frein arrière.

Je dois vraiment travailler le « pilotage » à vue, car je manque énormément d’engagement et de confiance. Maintenant que l’enduro de Guebwiller est annulé, la prochaine course sera l’enduro des Abbesses.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.